Select Page

Of course my horse!

 

Dans la colonne d’aujourd’hui, je souhaiterais vous rappeler à quel point le français est facile! Vous parlez déjà anglais? Et bien, c’est encore plus facile… Il faut juste adapter vos oreilles et votre prononciation! Il s’agit de ce qu’on appelle couramment des anglicismes. Il en existe différents types: les emprunts nécessaires car parfois le français ne peut pas remplacer le mot comme le baseball, le design, etcétera. Il y a aussi les emprunts syntaxiques. Il s’agit dans ce dernier cas, d’un calque d’une construction syntaxique et de la traduction littérale d’une expression comme par exemple « définitivement » (quivient de « definitely ») au lieu de « certainement » ou « être en charge de » (qui vient de « to bein charge of ») au lieu d’ « avoir la charge de quelque chose ». 

Il existe aussi les emprunts graphiques. En français, nous utilisons des orthographes ou typographies typiquement anglaises, telles que les mots finissant en « ing ». 
Comme par exemple : faire un footing (en anglais on dit « jogging »), un lifting (en anglais on dit 
« face-lift »), un smoking (en anglais on dit « tuxedo »). Il est aussi fréquent d’ajouter « -er » à la fin d’un mot anglais et de l’utiliser en tant que verbe en français. Par exemple, on dit « spoiler » la fin d’un film (to spoil = gâcheren français), updater son status Facebook (to update = actualiser, mettre à jour).

Ou encore, « l’équipe a scorédeux buts » (to score = marquer). Parfois, nous inversons aussi deux mots anglais pour en faire un mot français. Par exemple, un talkie-walkieen français, se dit en fait « a walkie-talkie » en anglais! Et puis, il y a aussi certains anglicismes que nous utilisonsquiont un autre sens dans notre langue, un peu comme les faux-amis dont nous avons parlé dans la colonne précédente! Par exemple, un/une people signifie une personne connue alors qu’en anglais la traduction serait « des personnes/des gens » (pas connus). 

À présent, voici quelques expressions que nous utilisons dans la vie de tous les jours et aujourd’hui, je vous dévoile le secret du fameux « french accent » ! Par exemple, « c’est fun » pour dire que quelque chose est amusant.
Mais attention, on prononce « feune »! Il en va de même pour « il est sympa ton tee-shirt », il faut prononcer « ti cheurte » !

À continuation, voici d’autres expressions de la vie quotidienne avec l’explication de ce qu’elle veut dire et comment prononcer le mot en anglais: 

On dit On prononce
Pas mal les baskets!
= jolies les chaussures de sport!
« basquette » 
On va pas faire du forcing!
= on ne va pas les obliger!

 « forcingue » 

Tu as liker ma photo sur insta?
= tu as mis un cœur à ma photo sur instagram?
« laïqué » 
Il est super open!
= il est très ouvert d’esprit!
« opène » 
Il est grave speed!
= il vit en accéléré!
« spide » 
On se fait un brunch?
= on se fait un déjeuner buffet?
« breuneche » 
J’ai un bon feeling à son sujet
= je sens que le contact passe bien
« filinegue » 
Deal?
= tu paries ?
« dile » 
Je suis en burn-out
= je suis saturé(e) de travail
« beurne aout » 
C’est le king!
= c’est le roi!
« kingue » 

 

Plus d’exemples

Et bien évidemment, les mots anglais se sont faufilés partout dans notre langue française.

Pour les vêtements on utilise:
un jean – des boots – un T-shirt – un short – un pull – un sweat…

Pour les sports aussi:
Le football – le handball – le rugby –le basketball – le tennis – le water-polo – faire un footing… 

Dans le monde du travail:
Un job – le timing – le business – freelance – un sponsor – planning – management – un boycott / boycotter – un meeting – un break – un boss – feed-back – booster – un coach / coaching – start-up – lobby – marketing – faire un briefing – du brainstorming…

Dans le monde informatique:
Un e-mail – un smartphone – liker – un post – faire le buzz – gamification – un fake…

Et puis, nous avons aussi une ribambelle de mots qui viennent de l’anglais comme:
Le shampooing / shampoing – one-man-show – un revolver – un design – un sandwich – squatter – sexy – un pack – un kit – un hamburger – un talkie-walkie – un toast – (faire du) shopping – un chewing-gum – un *hold-up – un ferry – un club – OK – un camping -un loft – un week-end – un square -un parking -un best-seller – un speech – booster -un casting – un charter – fair-play – le pressing – un puzzle – un piercing – un challenge -un slow -un pub -un remake – pop-corn – un scoop – un flash – une interview – un show – un scoop – un cow-boy – un barbecue – un jackpot – un clown – low cost – cool – discount…

Les choses ne s’arrêtent pas là, car je vous ai seulement parlé des mots anglais que l’on utilise en français mais qu’en-est-il des mots français utilisés en anglais ou en espagnol par exemple? Et bien, chers lecteurs, ce sera le sujet de la prochaine colonne!

Maïté:

J’ai créé mon propre site internet : www.maite-abadie.fr où je partage les traductions que j’ai réalisée, et où j’écris des micros-nouvelles ainsi que de la poésie aussi bien en français qu’en espagnol. Je parle actuellement français (langue maternelle), espagnol (avancé), anglais (courant) et portugais (intermédiaire) et nahuatl (débutant). Les langues me permettent de voyager, de découvrir le monde et ses richesses culturelles, elles sont pour moi très importantes!

MOTS NOUVEAUX

EXPLICATIONS

Anglicisme

Il s’agit d’un mot ou d’un tour syntaxique de la langue anglaise introduit dans une autre langue.

Emprunt 

C’est un nom masculin qui signifie employer ou imiter ce qui appartient à un autre.

Dévoiler

Il s’agit de révéler, expliquer, porter à la connaissance de quelqu’un ce qui était caché ou qui n’était pas connu.

Saturer

C’est le fait de fournir ou subir quelque chose jusqu’à une quantité ou un niveau excessifs.

Ribambelle

Il s’agit une grande quantité de personnes ou de choses.

×